•  

     


    Dans le square au distant filtré de brume
    Sous les grands saules fluides comme l'écume
    L’adieu de la charmille parmi la solitude
    Sous la voûte pâlissante identique à la lassitude


    Nous cheminerons, si tu veux, jusqu'a demain à pas lents
    Bercer l’été qui se meurt dans nos coeurs occultants 
    Nous irons  parmi les crissantes et longues allées 
    Et ces âcres effluves qu’ont les herbes mouillées 


    Dans le silence sous le grand charme langoureux
    Qui baigne en nous l’automne ensorcelant et douloureux
    Et qui sort des sentiers, du courant des eaux, comme marbre
    De ces jardins maintenant nus où grelottent les arbres.

     

     

    Numéro du détenteur - 00049736 

     *´¨ )
     ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
     ©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

     

     

     


    11 commentaires



  • Derrière la rivière tombent les feuilles légères
    Comme des beautés tressées de couleurs éphémères 
    Vêtues de pourpre, de rouilles clairs, de châles d'ombres
    Et dans la nuit plus aucune couleurs sombres


    Là où le vent jette ses parures tendres
    Offre la dernière rose et ses semences
    Où la rocaille venue de l'ombre franchi le mur
    Capitonne ses ramures et se pose en dentelure 


    Tendresse des sons et virtuose du temps
    Quand la brume matinale a rompu le courant
    Le jour bleu offre ses cadences d'or
    L'aede s'en va calmer quelques ondes


    Comme un ballet de danseurs tendres
    Invite aux baisers en délices promesses
    Mille éclats tombent comme caresses
    Aveux abandonnés à toutes les promesses.

     


    Numéro du détenteur - 00049736 

     *´¨ )
     ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
     ©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo



     

     


    7 commentaires
  •  

     

    Quand tu regarderas mon visage
    Demain, marqué par l'âge
    Les lignes au coin de mes yeux
    Marqueront les sourires joyeux

     

    Les sillons que tu verras sur mes joues
    Seront les larmes versées pour vous
    Les plis marqués de mon cou
    Seront les années qui portent les coups

     

    Et si tu me vois avec tes yeux d'autrefois
    Tout cela sera l'amour que tu portes encore pour moi
    Et toutes ces étoiles qui brillent dans mes yeux
    Ce sera l'éternel souffle d'amour que j'aurai pour toi.

     

     

    Numéro du détenteur - 00049736 

     *´¨ )
     ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
     ©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

     

     

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
----