• La catin

     

     


    Elle arpente les trottoirs dans un songe confiné
    Un roulis doucereux sur un funeste destrier
    Une sorte de virevolte du ciel dans l'azur
    L’essor est chimérique quand est sanglée la voix

    Les nuits où l'astre lune fait mine de briller
    Chemise d'égérie et un teint de pouponne
    Elle défalque chaque bruit de ce coeur essoufflé
    Le regard perdu aux cieux pour mieux rêver

    Sur l'asphalte maculé de lourdes arlequinades
    Elle accroche avantages et œillades maussades
    Pour ne rien regretter du miel de sa taule
    Il est bien des façons de liquéfier l’offense

    Et c’est en abdiquant au colloque des blasés
    Qu'elle devient soudain la catin du non-sens
    Cette femme vendue au marché de l'amour
    Voit ses larmes couler sur l'oreiller fangeux.
     

     

    *´¨ )
    ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
    ©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo


    Numéro du détenteur - 00049736

     

     

    « J'ai testé Cerruti 1881Le petit monde de l'arc en ciel »

  • Commentaires

    1
    bubune
    Lundi 3 Février 2014 à 12:00
    c'est décrit avec Art et Noblesse, respect Flo Bisous
    2
    Quichottine
    Lundi 3 Février 2014 à 12:00
    Pas facile d'en parler mais tu le fais avec tendresse. Merci, Flo. Passe une douce journée. Bisous.
    3
    Laret
    Lundi 3 Février 2014 à 12:00
    "Catin",je trouve le mot "plus beau" que "p..."!!Les mots pour la décrire sont beaux aussi...Bon lundi,Jean-Pierre
    4
    tiot
    Lundi 3 Février 2014 à 12:00
    salut super ce texte en l'honneur des péripatéticiennes bonne journée
    5
    paquerette
    Lundi 3 Février 2014 à 12:00
    Tu décris bien la souffrance et le tristesse de ces pauvres femmes, ou est leur liberté? bises et belle soirée
    6
    dom
    Mardi 4 Février 2014 à 12:00
    Bonjour, Flo On sent un brin de tendresse ... Je te souhaite un bon mardi. Bisoux dom
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


----