• Le ragot

     

     

    Il nait de rien sans tambour ni trompette
    Ombre immatérielle par le peuple élevée
    Dans le jeune âge déjà la précoce fillette
    Hante les coulisses et le bas du pavé 


    Furtivement il  amplifie errant dans la pénombre 
    Les rues il franchit, les murs il traverse
    Et de fil en aiguille il tisse son ombre
    Il a même une place au café du commerce 


    Il donne à tout venant son poison chatair
    Dont le principe actif est la méchanceté
    A base de venin et de langue de vipère
    Avec pour excipient comme un air frelaté


    Il est des fiels qui lassent quand les paroles propagent 
    Il faudra des années, des décennies peut-être
    Un nom passe parfois de la première page
    Pour que l'oubli enfin referme ses fenêtres. 

     

     

    *´¨ )
    ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
    ©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

     

     

    « Ma proseAllo le service hotline... »

  • Commentaires

    1
    Quichottine
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    Un poème superbe... Merci, Flo. Que ces ragots peuvent faire de mal ! Bisous et douce journée.
    2
    Flo
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    Merci mes amis
    3
    René et Florence
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    Merci Flo, Nous te souhaitons une excellente journée, tu comptes beaucoup pour nous ! Un petit témoignage à écouter jusqu'au bout si tu le veux bien : La médécine avait condamné Eric Pechin, atteint d'une maladie incurable à la paraysie à vie. sa guerison spectaculaire et miraculeuse est intervenue par la main puissante de Dieu, alors que sa maladie était à son point le plus grave. paralysie, tétraplégie, maladie incurable, guérison miraculeuse, spondylarthrite ankylosante, comment vivre avec une paralysie, témoignage de guérison, guérison maladie incurable, témoignage chrétien, maladies graves, guérisons divines, Jésus guérit, prières de guérison, prières de délivrance, prière pour les malades, vie tv, Eric Pechin, https://www.youtube.com/watch?v=q6UeKG-frT8 Bisous de René et Florence
    4
    Flo
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    Bubune tu exagères ;)
    5
    Bubune
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    J'adore ce ragot au bon goût du ragout, tu es une merveille Flo
    6
    jojo
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    magnifique poeme merci bon courage
    7
    ✿⊱╮ ✿⊱╮
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    "Qui médit de moi en secret me craint ; qui me loue en face me méprise." bien des choses Flo
    8
    Jerry ox
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    Bonjour Flo Avril ! La rumeur est un vilain fléau qui se propage comme une trainée de poudre et à, comme tu l'écris dans ce joli texte, une place de choix au café du commerce . Tu as toujours une aussi jolie plume, je te félicite !!
    9
    Alain
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    L'on fait plus souvent des ragots par faiblesse que par un dessein forcé de médire. François de La Rochefoucauld Bises
    10
    tiot le chti
    Lundi 4 Août 2014 à 12:00
    salut très bien ce poème sur le ragot bonne journée
    11
    Bramas Guy
    Mardi 5 Août 2014 à 12:00
    Bonjour Flo, j'aimerai acquérir vos recueils de poésies, mais je n'accepte pas le paiement par carte, pour faire profiter mes ami(e)s de l'association "A Cœurs Ouverts" de Romans sur Isère, lors de nos soirées privées (agapes et poésies), la découverte de votre poésie c'est comme un ciel bleu ouvert sur la mousson que nous subissons cet été !!! amicalpoétiquement guy.
    12
    Flo
    Mercredi 6 Août 2014 à 12:00
    Bonjour Guy, veillez avoir la gentillesse de me contacter par le lien en bas de mon blog, nous prendrons un arrangement Amitiés, Flo http://flo-new.over-blog.com/contact
    13
    dom
    Mercredi 6 Août 2014 à 12:00
    Je te souhaite un bon mercredi. Bisoux pressés mais sincères. dom
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


----