• Peindre l'amour

     

     

    Que l'amour est charmant, son bouquet si minime
    Il faut se prosterner toujours pour l'entrevoir
    S'effaroucher du halé de son joli psyché


    Psyché aux hirondelles à frêle demoiselle
    Il suffirait d'un grain pour que la fleur flétrisse 
    D'un instinct plus haut, d'un céruléen de plus


    La comptines des piaffes sans doute aura déplu
    Et devant sa toile blanche seule s'émeut la dame
    Ses larmes semblent pétales, dispersées, ça et là


    Comme pluie de printemps, tapisserie sans éclat 
    On croirait un suaire pour éteindre sa peine
    Nul n'entend son chagrin la nature est bien vide


    Dans le tombé du soir, elle s'en va magistrale
    Chargée de ses pinceaux et de sa toile vierge
    Demain elle reviendra, pour courroucer le mâle.
     

     

    *´¨ )
    ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
    ©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo
     
    Numéro du détenteur - 00049736
     
     
    « Ah les hommesDoux matins »

  • Commentaires

    1
    dom
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:00
    Bonjour, Flo Je te souhaite un bon début de semaine. Bisoux dom
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Laret
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:00
    Jolis mots,superbe sujet....Bises,Jean-Pierre
    3
    ♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:00
    bien des choses....Flo..de mots
    4
    René et Florence
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:00
    Bonjour Flo, Nous avons beaucoup aimé, merci pour ce beau poème rien que le titre est magnifique ! Bisous de René et Florence
    5
    :p
    Lundi 17 Mars 2014 à 12:00
    6
    tiot
    Mardi 18 Mars 2014 à 12:00
    salut un joli texte bonne journée
    7
    Mahina
    Mercredi 19 Mars 2014 à 12:00
    Quel joli titre! De bien jolis mots! Comment vas-tu Flo?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


----