•  

     

    Hier encore vert était l’Olivier

    Au gré du vent gloussaient le cœur des corolles

    Ce matin tout est blanc, beau temps s’en est allé

    Sur la plage, les vagues agitées s’envolent

     

    Jamais ne tarira l’eau vive

    Les coquelicots resteront couleur sang

    Le ciel bleu jamais ne se livre

    De doux flocons toujours seront blancs

     

    Mes  pas sur l’asphalte trahissent

    De traces noirâtres profanent

    Le chemin pris entre les calices

    Et obscurcissent la vie des courtisanes. 

     

    *´¨ )

    ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)

    ©(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•--> © Flo

     

    Numéro du détenteur - 00049736

     


    18 commentaires
  •  

    Citation d'un ami de ma mère

    Bon, à part les constats à répétition des instantanés .... quel est le plan politique à court, moyen et long terme pour vraiment combattre le terrorisme dans tous ses aspects? A quand une Commission qui entendra réellement l'expérience concrète des gens de terrain et non celles et ceux qui n'ont que des idées toutes faites sans aucune expérience ou encore des "experts autoproclamés" qui ne se nourrissent que des infos publiées dans tous les journaux et magazines et qui n'ont jamais travaillé dans un bureau de renseignement....
    A quand une véritable Réforme des services de l'information et du renseignement?
    A quand une véritable politique qui s'appuie sur une loi spéciale ? Les politiques de ce pays ont su décider l'Octopus (qui n'est certainement pas la grande réussite à bien des égards) basé sur un large accord de la Réforme des polices, mais dès qu'il s'agit de prendre des mesures concrètes sur le combat du terrorisme voici les clivages politiques, basés sur des idéologies, qui refont surface....
    Vous avez été élus pour porter des valeurs de votre électorat, vous bénéficiez d'une majorité à la Chambre et au Sénat et vous restez frileux parce qu'il y a déjà l'échéance des prochaines élections.
    Est-ce cela la réalité de l'élu?
    Si nous élisons un leader pour le voir pleurer devant la situation de terrorisme, alors où est le leader ?
    Sur le réseau social fleurit un nouveau panneau... certes dans la dérision la plus complète, mais tout de même, sauf les constats que proposez-vous de concret? Bien cordialement." (Fin de citation).


    14 commentaires
  •  


    "2 février: JOURNEE DE LA MARMOTTE"

    boite de Pandorre.com

    Le jour de la marmotte (Groundhog Day en anglais) est un événement célébré en Amérique du Nord le jour de la Chandeleur, soit le 2 février. Selon la tradition, ce jour-là, on doit observer l'entrée du terrier d'une marmotte. Si elle émerge et ne voit pas son ombre parce que le temps est nuageux, l'hiver finira bientôt. Par contre, si elle voit son ombre parce que le temps est lumineux et clair, elle sera effrayée et se réfugiera de nouvEau dans son trou, et l'hiver continuera pendant six semaines supplémentaires.

    A la chandeleur...

    Pour 2013, les résultats sont un printemps précoce pour Punxsutawney Phil. Fred de Val d'Espoir a, quant à lui, annoncé un printemps tardif.

     

    Efficacité de la prévision

    La prévision d'une marmotte en particulier peut être correcte pour un hiver prolongé avec ciel clair ou un hiver doux avec un ciel nuageux, ou finalement totalement mauvaise avec ces deux situations. Comme il y a trois cas possibles, le hasard donnerait une prévision sur trois correcte, soit 33 %.

    Les promoteurs de l'événement prétendent que le rongeur est correct entre 75 % et 90 % du temps mais une étude du Service météorologique du Canada menée sur 30 à 40 ans et comptant treize villes, montre que la validité de la prévision n'est que de 37 %, soit une différence non significative avec le hasard3. Le National Climatic Data Center des États-unis note une efficacité de 39 %.

     


    Origine

    La marmotte (Marmota monax) est un rongeur de la famille des Sciuridae.
    Les traditions liées au réveil des animaux dits « dormeurs » à la Chandeleur sont d'origine européenne. Selon les pays et les latitudes, l'animal attaché à ce folklore change. Selon Paul Sébillot, c'est à l'ours que la majorité de ces traditions est attaché. Dans les Pyrénées, en Bigorre, on disait qu'à la Chandeleur l'animal sortait de la grotte où il hibernait, inspectait le ciel, et si celui-ci était dégagé, retournait dans son gîte pour quarante jours. Dans le Limousin, il s'agit du loup, en Lorraine de la loutre, en Irlande du hérisson, etc. En prenant pied sur le continent américain par les émigrants, la tradition s'est attachée à l'animal hibernant le plus répandu, la marmotte. Une entrée du journal personnel de James Morris, commerçant du comté de Berks en Pennsylvanie, du 5 février 1841 mentionne d'ailleurs : « Mardi dernier le 2 était la Chandeleur, le jour où selon la tradition allemande la marmotte jette un coup d'œil hors de son terrier. Si elle voit son ombre, elle retourne se coucher pour six semaines de plus, mais si la journée est nuageuse elle demeure à l'extérieur car le reste de l'hiver sera doux ».

    Explication possible de la légende

    Dans les pays tempérés de l'hémisphère nord, le printemps débute à l'équinoxe soit le 20 ou le 21 mars selon l'année. Avant 1582, le calendrier julien s'était éloigné de cette date de telle sorte que l'équinoxe tombait le 16 mars, ce qui est exactement 6 semaines après le 2 février. Lors du changement au calendrier grégorien pour corriger cette dérive, il y eut confusion dans l'esprit des gens sur l'arrivée du printemps : les uns croyant que le printemps restait le 16 mars et les seconds le 21. La marmotte, ou tout autre animal hibernant, devenant un arbitre.

     


    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
----